Perspectives sur les produits animaux “heureux”: Michele Alley-Grubb, Peaceful Prairie Sanctuary

Les personnes qui travaillent avec des animaux de ferme secourus dans des sanctuaires ont une perspective unique lorsqu'il s'agit de parler des conditions "heureuses/sans-cruauté" des animaux exploités pour l'alimentation. Satya a demandé à une poignée de fondateurs de sanctuaires de partager leurs points de vue sur l'association croissante des groupes de défense des droits des animaux avec les réformes de bien-être animal et comment ils répondent quand les gens les interrogent sur la viande "heureuse" et les œufs "sans cage".

Advertisements

Servir les abus : Promouvoir les aliments d’origine animale

En février 2006, la Humane Society des E.U. a publiquement demandé à la Maison-Blanche "d'utiliser des œufs labellisés sans cage au lieu d'œufs en batterie produits d'abus" pour sa course annuelle des œufs de Pâques. La plupart des lecteurs trouveront, je l'espère, cette demande à la fois insensée et immorale. Les œufs sans cage sont également le produit d'abus.

Les œufs labellisés “sans cage”: Derrière le Mythe

Les poules utilisées pour la production d'œufs proviennent des couvoirs, où les poussins mâles (dont aucun ne peut pondre) sont tués immédiatement après l'éclosion. Chaque année, des centaines de millions de ces êtres vulnérables sont étouffés ou broyés vivants pour produire de l'engrais ou des aliments pour animaux. Les poules utilisés pour produire des œufs, y compris les œufs labellisés "sans cage", voient leur bec mutilé de force pour minimiser les dommages qu'ils se causent les uns aux autres lorsqu'ils sont entassés les uns contre les autres.