Le pied dans la porte qui ne mène nulle part ?

Certains défenseurs des animaux ont tenté d'encadrer la pratique de longue date du mouvement pour les droits des animaux en faisant la promotion de changements alimentaires sans la nécessité à devenir vegan, tels que "Les Lundis sans viande" ou devenir végétarien, comme exemples de la technique du pied-dans-la-porte, et ont affirmé que l'efficacité de demander de tels changements plus accomodants est soutenue par la recherche en psychologie sociale.

Advertisements

Critique de la documentation de Vegan Outreach

Le populaire groupe welfariste utilitariste, Vegan Outreach, soutient que pour aider les animaux non-humains immédiatement, nous devons adopter une stratégie qui vise à réduire la souffrance, qu'importent les moyens. Cependant, il y a des incohérences critiques, des idées fausses et des abus purs et simples de terminologie qui sapent tout bénéfice réel pour les animaux non-humains. Malgré leur auto-désignation comme "[....] organisation à but non lucratif vouée à la réduction de la souffrance animale par la promotion d'un mode de vie vegan", Vegan Outreach fait en fait obstacle au véganisme avec des notions d'extrémisme et la promotion du réductionnisme ou du végétarisme.

Lettre rédigée par Peter Singer de 17 organisations de défense des animaux approuvant les standards “Animal Compassionate [compatissants pour les animaux]” de Whole Foods

Rédigée par le philosophe utilitariste Peter Singer, cette lettre a mis la crédibilité de 17 organisations de défense des animaux derrière un nouvel ensemble de standards pour l'utilisation et l'abattage des animaux, donnant ainsi au PDG de Whole Foods, John Mackey, l'un des plus grands vendeurs de viande du pays, un coup de pouce marketing significatif.